Vous êtes le ème visiteur depuis l'ouverture de ce site, le 3 mars 2008.


Convocation pour la prochaine assemblée:

Assemblée du 2 février 2016


Attention:

Projet de construction d'un nouveau centre d'incinération des déchets organiques dans la Zibay !

Voir les détails à la page


Depuis le 30 avril 2013, l'ARSENA (Association des Riverains de la Station d'Épuration du Nant-d'Avril) a fusionné avec l'AVUC.

Vous trouverez dorénavant toutes les informations la concernant, sur ce site.


Résumé des actions de l'Avuc en 2010:

Le 11 janvier 2011, le comité de l’AVUC a rencontré les directeurs d’exploitation des Cheneviers, MM. Mathias Goretta, Hervé Guinand .

En comparant la quantité des déchets au fil des ans, en 2010, la diminution est de 50'000 tonnes.

Cette diminution est due au fait que les déchets étrangers sont interdits. Par ailleurs les ordures des entreprises de la ville de Genève ne sont plus ramassées par la voirie, mais triées par d’autres canaux, les communes vaudoises délaissent Genève pour aller à Lausanne. Il y aussi le tri efficace des déchets par la population. A noter que Genève est bientôt le seul canton qui n’a pas de taxe aux sacs poubelles.

A l’intérieur de l’usine des Cheneviers, il y a la partie des déchets spéciaux qui est gérée par une société privée, issue d’entreprises spécialisées et qui travaille en excellente collaboration avec la direction de l’usine. Comme le four 4 n’existe plus, les déchets spéciaux sont expédiés ailleurs.

Le four 3, appelé Martin, nom de son constructeur est arrêté définitivement depuis juin dernier.

Il ne reste que deux fours Von Roll en fonction, le 5 et 6. Il ne faut pas qu’ils tombent en panne ensemble, vu que les Cheneviers alimentent en chaleur les quartiers d’Onex. Afin de remédier à cette situation, une connexion entre la centrale du Lignon et Onex est en cours d’exécution. Ce qui permettra de fournir de la chaleur en permanence.

Le mois de décembre à été (malgré le froid) un mois chaud pour l’usine, son personnel, sa direction, ses voisins. Suite à une révision par une entreprise allemande de l’un des deux derniers fours, un silencieux n’a pas été remonté, car il était complètement détruit. Au redémarrage du four un bruit anormal a été remarqué, notamment par des habitants de Peney-Dessus, La Boverie, et Peney. Il a fallu fabriquer en urgence ce silencieux défectueux, il n’était pas possible d’arrêter le four. La direction est venue sur place pour écouter cette sonorité désagréable, et en attendant la possibilité de remplacer la pièce, des directives ont été données de diminuer la vitesse de ventilation pendant la nuit et aux heures des repas. Ceci prouve que nos relations restent bonnes, même en cas de problèmes. Le silencieux a été remplacé juste pour Noël, quel beau cadeau !

En ce qui concerne la pollution atmosphérique, elle était déjà bien meilleure depuis quelques années, avec la diminution des volumes incinérés elle ne dépasse pas la norme officielle.

Pour des raisons financières, le contrôle des retombées de l’usine n’est plus effectué par l’Etat, mais ce sont les SIG qui les mesurent, ils ont installé une station mobile à Peney.

Encore une bonne nouvelle, suite à la réduction d’activité de l’usine, ce sont 44 employés qui ont été recasées au sein des SIG. Il n’y a eu aucun licenciement, bravo les SIG !

(15 janvier 2011)


Résumé des actions de l'Avuc en 2009:

En novembre, les membres du comité de l’AVUC ont rencontré les directeurs d’exploitation des Cheneviers, MM. Mathias Goretta, Hervé Guinand.

Depuis l’arrêt des importations de déchets étrangers, ordonné par le conseil d’Etat, la quantité des déchets incinérés a diminué. Elle passe de 285000 tonnes à 256000 tonnes par année.

Ceci a engendré une réduction de personnel. Les employés concernés ont été replacés au sein des SIG et de l’Etat, il ne restait à fin octobre que 5 personnes à replacer.

Les directeurs et tout le personnel exploitant s’efforcent de diminuer au maximum les nuisances. Par exemple, les catalyseurs qui jouent un rôle important sur la qualité de l’air, se bouchent parfois et sont alors contournés par les fumées qui ainsi ne sont pas correctement épurées. Par des améliorations techniques et des actions préventives ces dysfonctionnements ont pu être réduits. De 1359 heures d’arrêt des catalyseurs en 2006, on a observé que 136 heures en 2009. Ceci démontre une réelle volonté du personnel de bien faire.

Le four rotatif 4 est hors service depuis 1 an. Il est prévu d’arrêter aussi définitivement le four 3. Il ne restera que les deux fours les plus récents.

Les émissions de métaux lourds, mercure, plomb, zinc sont toujours contrôlées, de même que les poussières et les NOX, elles respectent la norme Opair.

Une campagne d’analyse des sols a été effectuée en 2008, son but est de contrôler les teneurs en dioxine dans les sols par rapport à 2004, là aussi c’est en nette amélioration.

Ce qui prouve que par le passé, nous étions en dessus de la norme Opair. Et il faut de nombreuses années pour diluer ce produit.

A ce propos, au mois de février 2009, a eu lieu une présentation à Satigny, par MM. les Conseillers d’Etat Robert Cramer, Pierre-François Unger sur le thème « Quels sont les impacts de l'usine d'incinération des Cheneviers sur l'environnement et la santé ? ». Des conclusions de la soirée on retiendra que, si par le passé des pollutions se sont produites, la situation s’est considérablement améliorée. Cette surveillance sanitaire sera maintenue, et un suivi de situation à long terme assuré. Nous vous recommandons de lire cette présentation sur notre page : Dossiers. Ne nous dites pas que vous ne l’avez pas encore vu, il est magnifique !

(11 janvier 2010)


Quels sont les impacts de l'usine d'incinération des Cheneviers sur l'environnement et la santé ?

SÉANCE D'INFORMATION PUBLIQUE

Organisée par l'Etat de Genève pour présenter les résultats des études et analyses effectuées autour de l'usine d'incinération des Cheneviers.

Avec la participation de M. Robert Cramer, Conseiller d'Etat en charge du département du territoire et M. Pierre-François Unger, Conseiller d'Etat en charge du département de l'économie et de la santé.

MERCREDI 4 FÉVRIER 2009 À 20H00
A la salle communale de Satigny
Rampe de Choully 17 - 1242 Satigny

Les points suivants seront présentés:
Les impacts environnementaux et sanitaires de l'usine d'incinération des Cheneviers ainsi que leurs effets sur la qualité des denrées alimentaires produites dans la région.

(Voir pages Dossiers et Presse)


Résumé des actions de l'Avuc en 2008:

Au début de l’année 2008, les Cheneviers et ses déchets ont fait parler les députés de tous les partis politiques, souvenez-vous des manchettes des journaux : "Genève importera d’ici 2011, 300'000 tonnes de déchets napolitains ", "Incinérer les déchets napolitains est plus écolo que de les laisser pourrir" etc. etc. Le comité de l’AVUC a été reçu par M. André Hurter, directeur général des SIG, qui nous a expliqué que son mandat de l’Etat était de faire fonctionner l’usine des Cheneviers au maximum de ses possibilités afin de rentabiliser les infrastructures. L’AVUC à écrit au Grand Conseil, pour l’informer qu’une pétition était lancée " Non à l’importation des déchets napolitains " nous avons récolté 1271 signatures. Un député est même allé à Naples pour comprendre la situation.

Vu ce qui précède, vu les motions déposées au Grand Conseil, le conseil d’Etat à pris la sage et bonne décision d’interdire les importations de déchets étrangers aux Cheneviers.

Nous remercions tous ceux qui ont fait signer et signer la pétition. Nous avons reçu de nombreux messages d’encouragement.

Une délégation de l’AVUC, forte de 4 membres du comité, a rencontré comme chaque année, le directeur d’exploitation des Cheneviers, M. Mathias Goretta et M. Hervé Guinand, responsable de la qualité et de l’environnement. Voici un résumé :

Le four 4 rotatif des déchets spéciaux a été arrêté définitivement, trop vieux et ne respectant pas toutes les normes Opair. Les déchets spéciaux sont traités sur d’autres sites. La diminution des déchets spéciaux et étrangers fait que le personnel de l’usine sera réduit, et recasé dans la mesure du possible par SIG.

Cet été 2008, pendant l’arrêt de 2 semaines des fours, les déchets ont été stockés et emballés comme des balles de foin. Une attention particulière à l’emballage a été faite, 13 couches de plastiques au lieu de 7, afin d’éviter les odeurs et les départs d’incendies.

Un meilleur tri des mâchefers en éliminant plus de ferraille, permet de récupérer plus de fer et diminue le poids des mâchefers.

La commune d’Aire-La-Ville est en pourparlers pour se chauffer en se connectant sur la conduite de vapeur produite par les Cheneviers, et qui alimente déjà un quartier d’Onex.

(8 janvier 2009)


La récolte des signatures de la pétition est terminée. Nous en avons reçu 1271 et nous tenons à remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui ont signé ou fait signer cette opposition aux déchets napolitains.


ATTENTION: DÉCHETS NAPOLITAINS, VOIR LA PAGE "INFOS"

Pétition contre l’importation des ordures napolitaines:

Nous invitons les personnes sensibilisées par la question, à signer la pétition que nous avons lancée et poursuivre la récolte de signatures bien que le Conseil d’Etat se soit déclaré opposé à cette opération.

Pourquoi :

-Pour être crédibles lors de notre audition par la Commission de l’Environnement, il nous faut un maximum de signatures de soutien.

-Eviter un volte-face de nos autorités ou des SIG.

-Pour montrer la détermination de la population genevoise à ne pas accepter de voir incinérer des déchets étrangers en place de ceux de Naples.

La récolte de signatures continue.

Merci de nous retourner les pétitions dès qu'elles sont remplies à l’adresse: AVUC, Case postale 43, 1242 Satigny

 



L'AVUC EST NÉE LE 13 OCTOBRE 1987

POURQUOI L'AVUC ?

Notre association a été constituée dans le but de:

Si vous vous sentez quelque peu concernés par la cause que nous défendons, nous vous suggérons de devenir membre de l'Avuc en envoyant un email à l'adresse avuc@avuc.ch
La cotisation est de 20.- par année; vous pouvez l'envoyer sur le compte postal de l'AVUC: CCP 12-15975-1.

Vous pourrez ainsi être informés et faire entendre votre voix dans les négociations.